Le Maroc reçoit un nouveau coup dur

Mercredi, le Maroc a perdu son siège au Conseil exécutif de l’UNESCO après n’avoir pas obtenu un nombre suffisant de voix en sa faveur, marquant un nouvel échec politique au niveau international.

Ayant recueilli moins d’une centaine de voix lors des élections du 17 novembre, le Maroc ne sera plus membre du Conseil exécutif de l’UNESCO.

Ainsi, Samir Dhar, ambassadeur du Maroc auprès de l’UNESCO, qui était candidat à ces élections, a été contraint de céder son siège pour être remplacé au parlement par le Koweït qui a obtenu 153 voix, suivi de l’Egypte (130 voix) et de la Jordanie (126 voix voix).

Outre la possibilité de siéger à l’UNESCO, l’appartenance au Conseil exécutif de cette organisation est l’occasion de mesurer le prestige des pays candidats.

Il semble que le Maroc, qui enregistre un nouvel échec au niveau international, ne bénéficie pas de la sympathie des pays membres, à l’UNESCO et autres.Les revers sont importants et successifs pour ce pays.

Fin octobre dernier, le Sénat américain a décidé de geler les fonds destinés à soutenir la participation marocaine à des exercices militaires conjoints ou multilatéraux.

Un mois plus tôt, la Cour de l’Union européenne avait décidé d’annuler les accords de pêche et d’agriculture liant le Maroc à l’Union européenne qui s’étendent au Sahara Occidental occupé.

La Cour a considéré que ces deux accords avaient été signés en violation de la décision de la Cour de l’Union européenne de 2016 sans le consentement du peuple du Sahara occidental.

La détérioration de la réputation du Maroc, qui n’était pas bonne à l’origine, surtout ces derniers mois, est due aux nombreuses violations commises dans les territoires sahariens occupés depuis la reprise des combats avec le Front Polisario il y a plus d’un an.

Les violations, qui ont été condamnées par de nombreuses organisations internationales, concernant des citoyens marocains, sont une preuve supplémentaire de l’impopularité croissante du royaume au niveau international.

Il semble que les efforts du Maroc pour améliorer son image internationale n’aient pas donné de résultats, comme en témoignent les nombreuses catastrophes passées et ce qui va suivre.

Share
  • Link copied
Comments ( 0 )

Laisser un commentaire

1000 / 1000 (Number of characters left) .

0°C
Wilaya d’ Alger, DZ

DERNIERS ARTICLES

Acueil

Le président Tebboune appelle la communauté internationale à assumer ses responsabilités envers l’État de Palestine

29 novembre 2021
Acueil

La sélection nationale féminine battent les tunisiennes pour une deuxième fois

28 novembre 2021
Acueil

Le Général de Corps d’Armée Saïd Chanegriha en visite officielle en Egypte

28 novembre 2021
Acueil

Djenouhat : 95 % des personnes hospitalisées à cause de Corona ne sont pas vaccinées

27 novembre 2021